INSÉCURITÉ

Liancourt: Viol Collectif spectaculaire en plein jour 

Une situation de terreur règne depuis plusieurs jours à Liancourt. Les bandits ont séquestré des personnes qui se trouvaient à bord de 3 autobus, selon les informations communiquées par le journaliste Fritzson Aurius, responsable de la radio Pyramide. Les otages sont pour la plupart des femmes. Elles ont été violées au vue et au su de tout le monde.

D’après le journaliste, d’autres otages ont été bastonnés par les hors-la-loi.Ces hommes armés travaillent pour le compte du chef de gang de la base Grand GRIF.

A Liancourt les hommes ont installé deux groupes de gangs, à savoir Ti GRIF et Gwo Boutèy. Actuellement la base Grand GRIF regorge d’otages, révèle le journaliste.

Suivez-nous sur

Facebook