Justice

Haiti/Ouverture de la nouvelle année judiciaire : une cérémonie solennelle organisée à Saint Marc

Lors d’une cérémonie solennelle tenue au Palais de Justice de Saint Marc, ce lundi 2 Octobre 2023, marquant l’ouverture des travaux judiciaires suivant le décret du 22 Août 1995, le doyen du Tribunal de Première Instance de cette juridiction, Exumé Fleurimont a présenté un bilan de l’année judiciaire écoulée.

Ce bilan fait état de 7 personnes remises en liberté en abeas corpus, 69 dossiers sur un total de 103 ont été au correctionnel, 25 dossiers pour des cas de criminalité et 30 dossiers sur un total de 45 en référés, pour ne citer que ceux là.

Haiti/Ouverture de la nouvelle année judiciaire : une cérémonie solennelle organisée à Saint Marc

Ce maigre bilan est dû en grande partie, au climat d’insécurité instauré par des hommes armés, empêchant la libre circulation des juges en provenance d’autres régions de la commune, a martelé l’administrateur du TPI de Saint Marc, Exumé Fleurimont.

Il a annoncé que des dispositions seront prises au cours de la nouvelle année judiciaire afin qu’il y ait une accélération dans le traitement des dossiers, tout en saluant les efforts consentis par les magistrats pour rendre leur ordonnance de clôture dans le délai prévu par la loi.

Pour sa part, le commissaire du gouvernement près le Tribunal de Première Instance de Saint Marc, maître Venson François se dit déterminé dans la lutte contre la détention préventive prolongée.

Suivant le bilan soumis à l’assemblée, le nombre de personne en détention préventive prolongée est passé de 123 à 163 et environ 150 personnes ont retrouvé leur liberté.

Le secrétaire du conseil de l’ordre du barreau de Saint Marc, Junior Louis prenant la parole à la place du bâtonnier démissionnaire, Willy Desroses, a déploré l’irresponsabilité des autorités. Aucune disposition n’a été prise pour mettre en déroute les bandits armés qui ont forcé des résidents du Bas Artibonite et dans bien d’autres communes à fuir leurs maisons ou leurs activités commerciales.

Il estime que le bilan présenté par les autorités judiciaires de Saint Marc est trop maigre.

A signaler que cette cérémonie traditionnelle s’est déroulée en présence de la mairesse de la commune, Myriam Fièvre, des autorités policières, éducatives et des membres de la société civile .

 

Nixon Deneus

Suivez-nous sur

Facebook