ACTUALITES

Près d’une centaine de personnes kidnappées durant le mois de novembre révèle le CARDH

Environ 117 cas d’enlèvements ont été enregistrés au mois de septembre de l’année 2021, 140 au mois d’octobre et la tendance est à la hausse pour le mois de novembre en dépit de la baisse constatée au premier quinze jours du mois, selon le directeur exécutif du Centre d’analyse et de Recherche en Droit de l’Homme, maître Gédéon Jean.

Ce dernier souligne que les chiffres collectés par la Cellule d’Observation de la Criminalité du CARDH ne sont pas des chiffres exacts toutefois ceux-ci reflètent un pourcentage important de la réalité.

Le changement opéré à la direction générale de la Police Nationale d’Haïti et la crise du carburant ayant rapportée des milliers de dollars américains aux bandits armés, sont entre autres facteurs à l’origine de la baisse observée au début du mois de novembre, de l’ avis du directeur exécutif du CARDH.

Maître Gédéon Jean juge déconcertant, déshumanisant et attentatoire à la dignité humaine les actes d’enlèvements. Le défenseur des droits humains appelle les différents secteurs de la vie nationale à œuvrer pour la recherche d’un accord minimal en vue de résoudre le problème lié à la dégradation de la situation sécuritaire du pays, en mettant de côté les divergences politiques.

Plusieurs secteurs ont contribué à créer ce monstre que représente le kidnapping, il faut des actions concrètes en vue d’éradiquer ce fléau, de l’avis du directeur exécutif du CARDH, maître Gédéon Jean.

Suivez-nous sur

Facebook