ACTUALITES

Les violons semblent ne pas être accordés entre les syndicats de chauffeurs de transport autour de la grève prévue pour lundi prochain

Le mouvement de protestation annoncé pour le lundi 25 octobre ne fait pas l’unanimité au sein du secteur Syndicale. Dans une note de presse ,le président de l’Association des Propriétaires et Chauffeurs d’Haïti informe que sa structure syndicale, la Brigade Syndicale Anti-corruption, le Secteur des Transports Terrestres Haïtien et le SCPVBA sont actuellement en concertation et personne n’est autorisée à prendre la parole au nom de ces organisations. Le président de l’APCH, Changeux Méhu appelle la population à rester mobiliser en attendant le mot d’ordre final .

 

 

Parallèlement le coordonnateur national de la Brigade Syndicale Anti-corruption dans un tweet, dit appuyer et encourager tous mouvements visant à protester contre le phénomène de l’insécurité et le kidnapping ainsi que la pénurie de l’essence. Toutefois le numéro un de la BSAC, Dumé Sonson dit être en désaccord avec ceux qui veulent utiliser la misère de la population à des fins personnelles, lit-on sur son Compte tweeter.

Suivez-nous sur

Facebook