Education

Le ministre Nesmy Manigat continue de réclamer l’augmentation du budget alloué à l’éducation

Le ministre de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle, Nesmy Manigat, continue de réclamer l’augmentation du budget alloué au secteur éducatif. Le titulaire du MENFP a fait cette déclaration lors de sa participation au 31ème anniversaire de l’Union Nationale des Normaliens Haïtiens, UNNOH.

« Nous avons un budget insuffisant, alors que les défis que confronte le MENFP sont multiples. Il nous faut de l’argent pour la formation des enseignants et pour effectuer des nominations, tout cela impose un coût « , fait remarquer le numéro un du MENFP.

 » En 2016, le budget de ce ministère pour 4 millions d’enfants à scolariser était évalué à 300 millions de dollars, aujourd’hui il est passé de 300 à 200 millions de dollars américains, déplore le ministre Manigat. En ce qui concerne les dépenses publiques , nous sommes passés d’environ 20 % à 10 %  » , regrette le ministre de l’éducation nationale. Il qualifie d’inacceptable la révision à la baisse des dépenses publiques au niveau du secteur éducatif sur une période de 6 ans, compte tenu des engagements internationaux pris par Haïti.

Certes, le secteur éducatif a besoin de l’argent mais les dépenses doivent être faites avec transparence conformément au pacte national de 2015 signé entre le ministère de l’éducation nationale et des syndicats d’enseignants, estime le ministre Nesmy Manigat.

Il annonce pour le mois prochain la reprise des négociations sur la grille salariale avec les enseignants. Ces discussions vont prendre en compte la situation économique actuelle, précise le ministre Manigat. Il se dit par ailleurs prêt à engager un partenariat avec les syndicats d’enseignants en vue d’une meilleure harmonisation entre le MENFP et les syndicalistes.

Suivez-nous sur

Facebook