Education

Haïti-Education: la nouvelle année scolaire est incertaine 

8 jours après la date officielle programmée pour la réouverture des classes pour l’année académique 2022-2023, les portes des établissements scolaires sont toujours restées fermées. Aucune mesure n’est annoncée par le gouvernement en vue de faciliter aux élèves de reprendre le chemin de l’école. Le Ministre de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle a annoncé une rentrée progressive qui, jusqu’à date n’est pas effective.

La situation actuelle du pays prouve que la réouverture des classes n’est pas pour demain. Le premier ministre de facto reste accroché au pouvoir, les produits pétroliers sont de plus en plus indisponibles, un gallon d’essence se vend à plus de trois mille gourdes et l’exécutif se montre incapable de prendre le contrôle du terminal Varreux, contrôlé par le groupe G9 et alliés.

Haïti-Education: la nouvelle année scolaire est incertaine 

Aujourd’hui rien n’est sous contrôle, même l’avenir des élèves. Bon nombre d’institutions publiques et privées sont restées fermées et même des hôpitaux, sous le regard insouciant du premier ministre Ariel Henry qui est un médecin de carrière. Ce qui prouve que le locataire de la primature est incapable de bien gérer même le domaine qu’il maîtrise le mieux.

Les élèves ont déjà perdu une semaine de classe et entament une autre ce lundi.Ce qui probablement aura des conséquences considérables sur la nouvelle année scolaire.

 

Suivez-nous sur

Facebook