ACTUALITES

Haïti/Réouverture progressive des classes: des parents paniqués par la rareté du carburant

La rareté des produits pétroliers que confronte le pays depuis le weekend écoulé, préoccupe des parents dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince. Ils disent craindre une éventuelle paralysie des activités scolaires qui se font déjà de manière progressive. Ces parents invitent les autorités gouvernementales à prendre des dispositions en vue de rendre disponible ce produit dans les stations d’essence.

« Aujourd’hui ma fille est en retard à cause de cette rareté. Nous sommes le mardi 6 décembre, je suis très inquiète pour le reste de la semaine. Si cette situation persiste, je vais devoir garder ma fille à la maison puisque certains chauffeurs ont déjà augmenté les prix des différents circuits prétextant qu’ils ont acheté le carburant au marché noir », raconte Solamise qui venait tout juste de déposer sa fille à l’école. Cette dame ne souhaite pas revivre une telle expérience le lendemain matin.

Yvon a lui aussi, fait une mauvaise expérience ce matin. Assis sur la place Boyer, ce père de famille est entrain de brûler le temps afin d’aller chercher ses deux enfants. Il utilise cette stratégie en vue dit-il d’économiser quelques sous pour rentrer chez lui à moto, au cas où les camionnettes seraient rares.

Des doutes planent encore sur la réussite de la nouvelle année scolaire, en raison de la crise sociopolitique qui sévit dans le pays et la rareté répétée de carburant.

Suivez-nous sur

Facebook