ACTUALITES

Haïti/Journée mondiale des migrants: l’ONM prône la stabilité pour empêcher le flux migratoire

ONM

L’Office National de la Migration a commémoré ce lundi 18 décembre 2023, la journée internationale des migrants autour du thème  » Garantissons la stabilité pour de meilleures migrations » avec comme slogan  » An n fè lapè pou n pwoteje nou youn lòt ».

Le Directeur Général de l’ONM, Jean Négot Bonheur Delva a insisté sur la nécessité d’une stabilité dans le pays, afin d’empêcher à nos compatriotes de se réfugier ailleurs de manière irrégulière.  » L’instabilité est l’une des raisons fondamentales de la migration à travers le monde, particulièrement en Haïti », fait remarquer le directeur général de l’ONM.

Jean Négot Bonheur Delva plaide en faveur de la paix dans le pays, la stabilité au niveau de tous les secteurs d’activité, afin d’aboutir à une meilleure migration. Il appelle le secteur privé, la société civile et les instances concernées, à prêter main forte dans la lutte contre la migration massive de nos compatriotes, en les aidant à trouver un mieux être au pays, garantir la sécurité, bâtir des écoles dans les provinces, avoir accès aux soins médicaux, faciliter des prêts dans les banques aux paysans pour relancer l’agriculture.

L’ONM appelle par ailleurs les autorités des pays d’accueil, à voir beaucoup plus loin qu’un flux migratoire et agir avec beaucoup plus d’humanisme envers nos compatriotes haïtiens qui cherchent de meilleures conditions de vie. L’institution encourage toutefois nos compatriotes, à voyager de manière sûre, ordonnée et régulière.

Pour l’exercice fiscal 2022-2023, l’ONM dit avoir accueilli 318 086 migrants rapatriés, 309 240 migrants en provenance de la République Dominicaine, 2 212 rapatriés à l’aéroport du Cap-haïtien en provenance des Bahamas, des îles Turcs et Caicos et de Saintes kitts. 2490 migrants ont été interceptés en haute mer, 135 déportés, 4 009 rapatriés à l’aéroport Toussaint Louverture.

L’ONM a également répertorié 146 584 déplacés internes, dont 10 150 logés dans les écoles publiques et privées.
L’institution dit organiser des campagnes de sensibilisation, afin de convaincre la population à ne pas voyager de manière clandestine.

Pour sa part, la coordonnatrice de protection à l’Organisation Internationale de la Migration (OIM), Laura D’ElSA a communiqué les données disponibles à l’institution sur les rapatriement enregistrés cette année. Plus de 200 000 personnes sont retournées en Haïti du premier janvier 2023 à date, selon les chiffres communiquées par l’Organisation Internationale de la Migration.

Cette dernière dit accentuer ses interventions actuellement au niveau des grands points d’entrée en Haïti: Port-au-Prince, Cap-Haïtien, Belladère et Ouanaminthe, en vue de prendre en charge et assister les migrants. Un bureau a également été mis en place aux Cayes. L’OIM assiste également les déplacés internes estimés à environ 200 000. La plupart d’entre eux se trouvent dans la région métropolitaine de Port-au-Prince et l’Artibonite.

Environ 17 000 migrants ont été pris en charge par l’OIM de janvier à date, selon la coordonnatrice de protection à l’OIM Laura D’ElSA.

Cette dernière se dit inquiète en raison du retour massif des migrants haïtiens non seulement de la République Dominicaine mais aussi des Bahamas et des îles Turcs and Caicos.

Au terme de la cérémonie de commémoration, des enveloppes ont été distribuées à des migrants par l’Office National de la Migration.

Recrutement DINEPA
Le Filet Info Le Filet Info souhaite vous envoyer des notifications.
Dismiss
Allow Notifications