POLITIQUE

Haïti-Crise politique: le président élu de Montana continue de prôner un consensus national

Le président élu de l’accord de Montana , l’économiste Fritz Alphonse Jean continue de plaider en faveur d’un consensus et de la mobilisation nationale, seul moyen selon lui de sortir le pays de la crise multidimensionnelle. Il a fait cette déclaration lors de sa participation à l’assemblée générale de l’Initiative Patriote Marien, IPAM.

L’élu de Montana accuse un petit groupe, qui selon lui, distribue des armes à des jeunes à des fins électoralistes et pour maintenir le statut quo.

« Nos ancêtres n’ont pas travaillé pour un Haïti gangsterisé. Le pouvoir ne se donne pas, il se prend », déclare l’ex gouverneur de la Banque de République d’Haïti qui plaide en faveur d’une Haïti meilleure.

 » Des résidents de la troisième circonscription de Port-au-Prince, de Cité Soleil et de la commune de Croix-des-Bouquets, sont prisonniers des civils armés. L’équipe au pouvoir ne fait que constater comme de simples citoyens », déplore le président élu de Montana. L’économiste Fritz Alphonse Jean croit que seule une transition de rupture peut sortir le pays de l’impasse et celle-ci doit passer inévitablement par un consensus entre tous les acteurs .

A en croire l’économiste, 67% de la population vivent de l’économie de transfert. Aujourd’hui la population n’a pas accès au dollar américain, l’État et la BRH se mettent ensemble pour enfoncer davantage la population dans la pauvreté la plus abjecte, déplore l’ancien gouverneur de la banque centrale.

 

Suivez-nous sur

Facebook