ACTUALITES

Affaire Wendelle Coq Thélot : les avocats assurant la défense de la juge promettent d’attaquer en annulation le mandat décerné contre la magistrate.

Les avocats assurant la défense du juge Wendelle Coq Thélot qualifient de persécution politique le mandat d’amener décerné contre la magistrate. Maître Lorénel Louis demande à la police de faire retrait de ce mandat dans l’immédiat.

L’ avocat estime que le commissaire du gouvernement ne travaille pas dans l’impartialité dans le cadre de ce dossier . Selon lui le juge Bedford Claude ne fait que sélectionner certains opposants. Ce que maître Louis assimile à de la diversion.

Affaire Wendelle Coq Thélot : les avocats assurant la défense de la juge promettent d'attaquer en annulation le mandat décerné contre la magistrate.

Selon lui si le commissaire du gouvernement près du tribunal de première instance de Port-au-Prince veut mener à terme cette enquête il doit interroger l’ex première dame de la République Martine Moïse, le fils du chef de l’État assassiné ainsi que l’ ancien maire de la ville des Cayes.

« Il n’y a pas de flagrant délit, le mandat est illégal. L ‘interprétation du commissaire du gouvernement est erronée .On va prendre toutes les dispositions pour attaquer ce mandat en annulation » déclaration faite par maître Edwin Coq.

Mécontent en raison des faits reprochés à sa cliente, maître Lorénel Louis estime que Martine Moïse est un témoin clé que malheureusement maître Bedford Claude minimise. Pour étayer sa thèse il retourne sur l’ intervention de l’ex première dame de la République lors des obsèques de Jovenel Moïse selon lesquelles les assassins sont dans les rues.

Suivez-nous sur

Facebook