ACTUALITES

Un mois après l’ assassinat de Jovenel Moïse, Haïti poursuit sa descente en enfer

Plus d’ un mois après l’ assassinat tragique du chef de l’ État ,la machine infernale de l’ insécurité circule toujours à vive allure au niveau de plusieurs départements du pays .

 

Un mois après l' assassinat de Jovenel Moïse, Haïti poursuit sa descente en enfer

 

Aujourd’hui ,il est difficile de chiffrer le nombre de personnes tuées par balles après la mort du chef de l’État .Des cas de kidnapping sont signalés au quotidien , à Martissant chiens et porcs continuent de se régaler des cadavres de citoyens lâchement abattus par des bandits armés, bref le pays est plongé dans un chaos indescriptible .

 

 

Le premier ministre provisoire Ariel Henry et le directeur général a.i de la Police Nationale d’Haïti, Léon Charles ne font que constater comme des citoyens ordinaires cette situation chaotique .

 

 

Les personnes assassinées sont pour la plupart des jeunes étudiants et des professionnels ,qui malheureusement n’ ont pas eu la possibilité de laisser le pays comme tant d’ autres jeunes .

Suivez-nous sur

Facebook