INSÉCURITÉ

Haïti, un pays en passe d’être perdu comme certains de ses territoires 

ONM

Plusieurs territoires continuent de tomber aux mains des civils armés en Haïti. La zone métropolitaine de Port-au-Prince est ceinturée par des gangs armés. Aujourdhui il est difficile de parler d’un quartier sécurisé à Port-au-Prince. Si certains de ces territoires sont déjà perdus, pour reprendre les déclarations de la ministre de la Justice et de la Sécurité publique, d’autres sont hautement contrôlés par des bandits armés. Dans ces espaces, ils kidnappent tuent et violent en toute sécurité.

Le phénomène de l’insécurité affecte également des villes de province, ce phénomène commence malheureusement à prendre des proportions inquiétantes. Plusieurs autorités ont déjà lancé des cri d’alarmes.

Traqués à Port-au-Prince par la Police Nationale d’Haïti, des membres de certaines bandes armées continuent de se refugier dans des villes de province, dans la perspective d’installer de nouveaux groupes. Ces espaces, malheureusement sont dépourvus pour la plupart de représentants des forces publiques. Ce qui donne le champ libre aux malfrats d’opérer tranquillement.

Comme Martissant, Pernier, Village de Dieu…. d’autres quartiers peuvent devenir aussi des territoires perdus voir le pays, si rien n’est fait.

Ce qui se passe aujourd’hui est très inquiétant, le pays est sombré dans le chaos. En dépit de l’aide sollicitée par les autorités de la part de la communauté internationale en vue de pacifier le pays rien n’est fait. La communauté internationale ne fait que tourner en dérision les autorités haïtiennes, qui n’ont rien fait de manière concrète pour mâter le phénomène de banditisme qui gangrène le pays.

Le Filet Info Le Filet Info souhaite vous envoyer des notifications.
Dismiss
Allow Notifications