INSÉCURITÉ

Haïti-Insécurité: un pasteur tué puis brûlé par des bandits à Port-au-Prince

La communauté protestante est en deuil. Le pasteur Josué Boisrond, dirigeant de l’église Piscine Bethesda a été sauvagement tué par des bandits . L’homme de Dieu a été assassiné le samedi 20 août dernier lors du massacre perpétré à Marassa 18, commune de Croix-des-Bouquets, selon les informations communiquées sur la Radio Télévision Caraïbes.

Ce crime qui soulève de la colère et de l’indignation, est l’oeuvre des membres de l’organisation criminelle dénommée 400 Mawozo opérant à Cité Doudoune. Au cours de ce massacre, les bandits ont également exécuté 7 autres personnes dont 3 membres d’une même famille .

Haïti-Insécurité: un pasteur tué puis brûlé par des bandits à Port-au-Prince

Aucun secteur n’est à l’abri du phénomène de l’insécurité qui dure trop dans le pays. Même les policiers chargés de traquer les bandits ne sont pas épargnés. Deux agents de la Police Nationale d’Haïti ont été tués par des bandits la semaine dernière, l’un à Bristou, commune de Pétion-ville et l’autre à Savien.

Suivez-nous sur

Facebook