Education

Haïti-Education: Partenariat autour de la mise en place du secondaire technique

Le Ministre de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle, Nesmy Manigat continue de multiplier les efforts en vue d’établir des partenariats avec des institutions nationales intéressées à donner aux jeunes d’autres alternatives de formation. Cette initiative participe de la mise en place du Secondaire Technique.

Avec la congrégation des Salésiens de Don Bosco, le Ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP) entend élargir le cadre de ce partenariat portant sur le démarrage et le développement du secondaire technique.

En ce sens, les échanges initiées depuis quelques temps sont pour le moins concluants. En atteste la réunion tenue au milieu de la semaine (mercredi 10 août 2022) dans l’objectif de préciser les termes de cette coopération.

Un groupe de travail, réunissant les experts des deux parties, a été constitué. Il a pour mandat de faire avancer les échanges et de mettre en place les éléments institutionnels pouvant acter cette coentreprise d’éducation et de formation.

Déjà, le MENFP et les Salésiens envisagent de démarrer le secondaire technique avec l’accueil à l’Ecole Nationale des Arts et Métiers (ENAM) de Port-au-Prince, d’une cohorte d’élèves en provenance du lycée national de La Saline et du lycée national de Cité-Soleil. Cela est également envisagé pour un ou deux lycées du Cap-Haïtien dont les élèves seront accueillis à la Fondation Vincent. Il pourrait en être de même à l’école technique Don Bosco (DBTECH) de Fort-Liberté.

Toujours dans la perspective de mise en place du secondaire technique, le ministre Nesmy Manigat s’est entretenu avec sa collègue du Tourisme Luz Kurta Cassandra François. Ils comptent poursuivre les échanges en vue de diversifier, dans le Nord du pays, cette offre de formation à travers une section Hôtellerie, Tourisme et Restauration (HTR). Cette phase pilote sera initiée avec des élèves du lycée Dutty Boukman (Cap-Haïtien) et du lycée Toussaint Louverture de Bréda (Cap-Haïtien). Une section HTR sera également ouverte au Centre Professionnel de Meyotte (Pétion-Ville).

Au cours de ces deux réunions, le ministre Nesmy Manigat a rappelé l’urgence sociale du secondaire technique qui doit être mis en application de telle manière à donner aux jeunes une formation professionnelle modulaire et diplomante, capable de garantir leur intégration au marché du travail avec possibilité de gagner des « revenus légaux » et de poursuivre le parcours scolaire jusqu’au baccalauréat technique.

Lors de la rencontre avec les Salésiens, étaient présents les pères Zucchi Olibrice, Sonel Romain, Lex Florival, David Hérode, madame Naldna Jean-Baptiste et M. Pierre Hénac Antoine.

Du côté du MENFP, en plus du ministre Nesmy Manigat et de son Directeur de cabinet, le docteur Jacques Abraham, il y avait le Directeur Général de l’INFP, Dikel Delvariste ; Joseph Job Maurice, le Coordonnateur Général du pôle enseignement et qualité ; Miguel Fleurijean, le Directeur de l’Enseignement Secondaire et Charles Levelt Joseph, responsable de la Commission Nationale de Développement et de Valorisation des Acquis de l’Expérience Professionnelle (CNDVAEP).

Suivez-nous sur

Facebook