INSÉCURITÉ

Haiti: Crise politique/Reprise timide des activités à Saint Marc, 2 motos volées ont été récupérées

Les activités commerciales et le transport en commun ont été repris dans la Cité de Nissage Saget, hier mardi 20 septembre 2022, après des scènes de pillages et de vandalisme au niveau des entreprises privées et publiques, les 16 et 17 septembre, par un groupe d’individus, à la suite de la décision du premier ministre defacto Ariel Henry d’augmenter le prix du carburant à la pompe, a constaté notre reporter sur place.

Ces actes ont été condamnés par des membres de la société civile et une partie de la classe politique qui estiment que cette situation tend à ternir l’image de la Cité.

Dans une note rendue publique, la mairesse de la ville, Myriam Fièvre a condamné energiquement les pillages effectués au palais municipal, consideré comme un patrimoine, vieux de plus d’un siècle.

Les autorités judiciaires et policières, dans le souci de rétablir l’ordre et la sécurité après ces pillages, ont récupéré deux motos volées appartenant à l’Autorité Portuaire Nationale, selon les explications fournies à la presse régionale par le commissaire de police de la juridiction de Saint Marc, Jean David Mathias.

Pour sa part, le commissaire du gouvernement ai près du parquet de Saint Marc, Moïse Derestin qui a autorisé le constat légal des dégâts causés dans les bureaux étatiques qui ont été pillés et incendiés par des manifestants, a declaré qu’il va utiliser tous les moyens légaux mis à sa disposition pour punir ceux et celles qui sont impliqués dans ces actes.

 

Il faut signaler que des agents de la Police Nationale d’Haiti ont déjà appréhendé 25 personnes dont 3 femmes, après ces actes de vandalisme.

 

Nixon Deneus

 

Suivez-nous sur

Facebook