Education

Des syndicalistes se prononcent sur les trois mois de Marie Lucie Joseph au MENFP

Dans une conférence conjointe entre le Syndicat du Personnel du Ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle ( SPMENFP) et la Coordination Nationale des Travailleurs en Éducation pour le Progrès d’Haïti ( CONATEPH), des syndicalistes dressent un bilan positif de la gestion de la ministre Marie Lucie JOSEPH au cours de ses trois (3) premiers mois à la tête du Ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle.

Les responsables de ces syndicats en profitent pour demander au Premier ministre Ariel HENRY de faire marche arrière sur toute velléité visant le retour éventuel d’un ancien ministre en remplacement à l’actuelle ministre, Marie Lucie JOSEPH. Les syndicalistes conseillent au chef du gouvernement de maintenir Marie Lucie JOSEPH en vue, disent-ils de lui permettre de poursuivre ses initiatives en cours.

Le syndicaliste Junior Léo, Vice-président du SPMENFP, se dit satisfait des dispositions prises par la ministre Marie Lucie JOSEPH. Cette dernière a, dès son arrivée, travaillé avec les cadres et le personnel du ministère dans l’objectif d’apporter des solutions aux différents problèmes auxquels font face les employés dudit ministère.

« La ministre Marie Lucie a déjà travaillé pendant plus de 40 ans au MENFP pour confectionner les tissus déchirés, nous syndicalistes en éducation, estimons qu’il est de bon ton de saluer les réalisations de la ministre mais également de solliciter l’appui inconditionnel du chef du gouvernement pour que le MENFP puisse prendre en main le système éducatif haïtien et donner les résultats escomptés », souligne le syndicaliste.

Suivez-nous sur

Facebook