ACTUALITES

Commémoration ce vendredi de la journée mondiale des personnes handicapées en Haïti, dans un contexte de banalisation de la vie

« Leadership et participation des personnes vivant avec un handicap dans un monde inclusif, accessible et durable, post COVID 19 » c’est le thème retenu pour la commémoration ce vendredi 3 décembre 2021, de la journée internationale des personnes handicapées.

Le Bureau du Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies en Haïti a organisé une journée de réflexion dans le cadre de la commémoration de cette date en vue de faire un état des lieux des recommandations issues de l’atelier organisé le trois décembre 2020 sur la situation des personnes handicapées en Haïti.

Commémoration ce vendredi de la journée mondiale des personnes handicapées en Haïti, dans un contexte de banalisation de la vie

Le non respect des instruments internationaux ratifiés par l’état haïtien en vue de faire respecter le droit des personnes à mobilité réduite était au cœur des discussions.Commémoration ce vendredi de la journée mondiale des personnes handicapées en Haïti, dans un contexte de banalisation de la vieLa présidente de l’Union des Femmes à Mobilité Réduite, Charline Augustin a exprimé son insatisfaction par rapport aux traitements accordés à cette frange de la population, estimée à 1 million en Haïti. Elle encourage les autorités à prendre des dispositions en vue d’appliquer les instruments internationaux ratifiés par Haïti relatifs au respect des droits des personnes handicapées .

De son côté le Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies en Haïti Georges Bruno Lemarquis salue la nomination d’un nouveau Secrétaire d’État à l’Intégration des Personnes Handicapées.Il plaide en faveur du respect scrupuleux du droit de ces personnes. Monsieur Lemarquis prône également le respect des conventions et traités ratifiés par l’état Haïtien sur le respect des droits des personnes à mobilité réduite.Cette journée est marquée en Haïti dans un contexte où le respect des droits des personnes handicapées est banalisé. Au centre sportif de Carrefour et d’autres départements touchés par le séisme du 14 août dans le grand sud ces citoyens vivant avec un handicap ne cessent de dénoncer leurs mauvaises conditions de vie. Ces personnes disent être victimes de maltraitance , discrimination et stigmatisation.

Suivez-nous sur

Facebook