Idées

Affaire Jovenel Moïse et audition d’Ariel Henry: le MPF y voit une stratagème pour blanchir le PM

ONM

Le  Juge d’instruction, Walter Wesser Volter a entendu le mardi 26 décembre 2023, le Premier Ministre Ariel Henry à titre de témoin et des membres de son cabinet ministériel dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat du Président Jovenel Moïse, en date du 7 juillet 2021 en sa résidence privé à Pèlerin 5.

Le Mouvement Point Final assimile ces manœuvres visant à blanchir le PM Ariel Henry dans le dossier de l’assassinat du Président Jovenel Moïse avant le 7 février 2024, a de l’assassinat et de la profanation de la Justice.

Si dans un Pays démocratique, le parlement n’existe plus, l’exécutif est handicapé et la justice est profanée, il ne reste qu’à fermer ce Pays pour réforme institutionnelle, parce qu’on dit toujours,  » la justice élève une nation » , mais dans le cas d’Haïti  » l’injustice détruit la nation haïtienne « , de l’avis du coordonnateur général du Mouvement Point Final.

 

Alors, par ordonnance spéciale du Conseil des ministres en date du 19 décembre 2023 , le PM Ariel Henry et d’autres grands fonctionnaires de son gouvernement ont été autorisés à comparaître par devant le juge instructeur, Walter Wesser Voltaire, se plaint Jean Chenet Ulysse.

 

Le mardi 26 décembre 2023, on a joué la farce du Dindon, sachant que les salles des nouvelles des médias haïtiens sont en congé et tout le monde s’occupe de la fête de fin d’année et des crises économiques du pays, ils ont profité de jouer le jeu des malins et faire des coquins.

 

Quand on entend le PM Ariel Henry à titre de témoin dans le dossier de l’assassinat du Président Jovenel Moïse, celà veut dire quoi ? Est-ce comme témoin oculaire ou auriculaire ?

Agir de la sorte dans un dossier de si grande envergure ne fera pas du bien au PM Ariel Henry et la communauté internationale suit de près le dossier de l’enquête sur l’assassinat du Président Jovenel Moïse, surtout avec des personnes qui ont déjà plaidé coupables et condamnées par la justice américaine.

Et, surtout avec l’arrestation de Badio, on ne peut pas faire du n’importe quoi dans ce dossier.

 

C’est un dossier qui dépasse le niveau de la justice haïtienne, vaut mieux suivre les traces de l’oncle Sam, au lieu de profaner la justice du Pays pour faire plaisir à des gens qui ont détruit toutes les valeurs républicaines du pays et ont vendu la souveraineté du pays dans un si peu de temps.

 

Le Mouvement Point Final dénonce ces stratagèmes de blanchir le PM Ariel Henry dans le dossier de l’assassinat du Président Jovenel Moïse durant les fêtes de fin d’année 2023 et du nouvel an 2024, pour faciliter au Monarque Ariel Henry de franchir le cap du 7 février 2024, qui est la date de l’échéance de son gouvernement au regard de l’accord du 21 décembre 2022 qu’il a lui même signé.

 

Nul n’est permis de favoriser Ariel Henry à s’échapper de la justice, à en croire Ulysse Jean Chenet, coordonnateur général du Mouvement Point Final.

Recrutement DINEPA
Le Filet Info Le Filet Info souhaite vous envoyer des notifications.
Dismiss
Allow Notifications