ACTUALITES

L’accompagnement promis par l’État aux chauffeurs se fait attendre, certains conducteurs commencent à fixer leurs prix

En dépit de la rentrée en vigueur de la décision du gouvernement relative à l’augmentation des prix des produits pétroliers à la pompe, l’accompagnement promis par les autorités aux syndicats de transport se fait encore attendre. Des chauffeurs du transport en commun commencent déjà à se faire justice.

Dans plusieurs stations d’embarquement visitées , depuis hier , on a constaté que certains chauffeurs ont décidé de doubler le prix habituel, d’autres ajoutent des gourdes au prix des circuits. Mécontents de cette mesure, des passagers appellent à une désobéissance civile en vue de contraindre le premier ministre à faire le retrait de cette décision.

L'accompagnement promis par l'État aux chauffeurs se fait attendre, certains conducteurs commencent à fixer leurs prix
Suivez-nous sur

Facebook