INSÉCURITÉ

Haïti/Déploiement d'une force multinationale : le ministre de l'intérieur du Kenya pose des conditions

ONM

"Le Kenya doit d'abord recevoir le montant de 225 millions d'euros que doit coûter le déploiement de cette force en Haïti, sinon les policiers Kenyan ne se seront pas déployés en Haïti", c'est la condition posée par le ministre de l'intérieur du Kenya, Kithure Kindiki.

Rappelons que, dans le cadre d’une réunion tenue le vendredi 13 octobre 2023, à la State House de Nairobi, le cabinet Kenyan a validé l’envoi des policiers en Haïti, selon ce qu'a rapporté le média kenyan "The Star", citant une partie d’une résolution de la réunion présidée par William Ruto.

 

Une formation intense a été lancée en prélude à ce déploiement, à l'intention du premier groupe de policiers qui doivent fouler le sol haïtien, selon les informations communiquées par l’inspecteur général de la police du Kenya, Japhet Koome qui a pris part à la réunion.