INSÉCURITÉ

Témoignage d’un kidnappeur chargé de torturer les otages 

ONM

Rares sont les personnes kidnappées qui n’ont pas été torturées par des malfrats. Après les témoignages de certaines victimes c’est au tour d’un bourreau de faire son aveu. Cet homme chargé de torturer les otages afin de faire chanter leurs parents, est un membre du gang Grand Grif », basé à Savien ( Bas Artibonite). Avant son exécution par des membres de la population en colère, ce malfrat avoue avoir accordé des traitements inhumains aux victimes. Il utilisait des objets en plastique pour brûler les otages, avant de les emmener à la cachette des bandits de la bande.

Cette pratique est souvent utilisée pour contraindre les parents des victimes à verser de l’argent aux ravisseurs, révèle ce présumé bandit. Ce dernier dit avoir été rongé par le remord, c’est pourquoi il a fui la base en empruntant la route de Grand Fond.

Récemment un otage s’est confié au journal le Filet Info. Il révèle avoir été privé d’eau au moment de sa capacité. Il était obligé de boire son urine. Il a et été brûlé avec des objets en plastique enflammé. Témoignage d'un kidnappeur chargé de torturer les otages 

Ces pratiques inhumaines sont monnaie courante chez les gangs en Haïti. Les autorités n’ont malheureusement rien fait, en vue d’éradiquer le phénomène du kidnapping, qui ne cesse d’appauvrir les familles les plus démunies.