ACTUALITES

Humanitarian Parole: début ce jeudi du procès concernant la politique de Biden autorisant les migrants de 4 pays à entrer aux États-Unis

ONM

Le procès relatif à l’action en justice intentée par vingt et un (21) États de tendance républicaine pour mettre fin au programme « Humanitarian Parole », a débuté ce jeudi 24 août 2023 au Texas, dans une salle d’audience fédérale, selon Associated Press.

Une partie clé de la politique d’immigration du président Joe Biden, qui accorde la libération conditionnelle à des milliers de personnes d’Amérique centrale et des Caraïbes, doit être débattue.

Les vingt et un (21) États estiment que l’administration Biden a outrepassé son autorité. C’est le juge Drew Tipton, nommé par Donald Trump et réputé républicain qui est en charge de ce procès qui doit durer deux (2) jours. Aucune date relative à la publication par le juge, de la décision finale, n’est encore fixée. Humanitarian Parole: début ce jeudi du procès concernant la politique de Biden autorisant les migrants de 4 pays à entrer aux États-Unis

D’autres programmes mis en œuvre par l’administration pour réduire l’immigration clandestine ont également été confrontés à des contestations judiciaires. Dans le cadre du programme Humanitarian Parole, jusqu’à 30 000 personnes sont autorisées chaque mois à entrer aux États-Unis en provenance du Cuba, d’Haïti, du Nicaragua et du Venezuela.

Jusqu’à la fin du mois de juillet, environ deux cent dix mille (210 000) personnes ont déjà bénéficié de ce programme: plus de soixante douze mille (+72 000) haïtiens sont déjà autorisés à fouler le sol américain, soixante trois mille (63 000) vénézuéliens, quarante et un mille (41 000) cubains et trente quatre mille (34 000) Nicaraguéens.