935 personnes tuées par balles 1017 kidnappées de janvier à novembre 2021 ,selon un rapport du GDH

2144 personnes sont victimes de violence pour la période allant de janvier à novembre 2021 dont 935 tuées par balles, 22 à l’arme blanche et 1017 autres sont victimes d’enlèvement selon l’organisme de défense des droits humains, Gardiens des Droits Humains.

Le coordonnateur général de cette structure, Rovelson Apollon se dit choqué par la violence et les violations des droits humains à travers le pays.

Le défenseur des droits humains plaide pour la réorganisation du système politique en mettant l’accent sur la revalorisation et le respect des droits humains.

Rovelson Apollon recommande aux autorités d’établir des données identitaires fiables en vue de repérer les individus ayant commis des forfaits, redynamiser le système de renseignement de la Police Nationale d’Haïti en élaborant un plan de sécurité pour combattre la cybercriminalité.

Les autorités doivent faire un vetting au niveau de la police nationale et engager des poursuites pénales contre les personnalités politiques et les hommes d’ affaires impliqués dans des activités criminelles, recommande Gardiens des Droits Humains.935 personnes tuées par balles 1017 kidnappées de janvier à novembre 2021 ,selon un rapport du GDH

Suivez-nous sur

Facebook