Education

Pillages des institutions scolaires:Nesmy Manigat et d’autres acteurs éducatifs indignés, envisagent des suivis 

Les attaques contre des écoles et le climat général du pays, susceptibles d’affecter la prochaine rentrée des classes ont été au centre des échanges, dans le cadre d’une rencontre tenue hier samedi 17 septembre à l’initiative du Conseil d’Administration Extraordinaire de l’Office National du Partenariat en Education (ONAPE).

Les membres du Conseil d’administration de l’ONAPE, entre autres, le ministre de l’éducation nationale, des représentants du secteur privé des affaires, du secteur syndical d’enseignants, des organisations de parents d’élèves, du secteur privé de l’éducation, du réseau public d’éducation et le directeur général de l’ONAPE, ont exprimé leurs inquiétudes face à ce climat délétère affectant les écoles.

Pillages des institutions scolaires:Nesmy Manigat et d'autres acteurs éducatifs indignés, envisagent des suivis 

Invités spécialement lors de cette séance extraordinaire, les directeurs départementaux d’éducation du Nord-est, de l’Artibonite et de l’Ouest ont présenté un rapport préliminaire sur les attaques enregistrées contre une douzaine d’écoles et la situation générale du pays impactant les écoles.

Ces acteurs se disent profondément alarmés par ces attaques et les dégâts déjà enregistrés dans des établissements scolaires ciblés. Les membres du Conseil se disent interpellés et entendent agir.

A cette fin, il a été proposé d’explorer la création d’un fonds de soutien public-privé aux écoles affectées et pour le renouvellement des stocks d’alimentation scolaire pillés. De plus, les membres du Conseil souhaitent un élargissement des services de la police communautaire affectée à l’éducation (EDUPOL) vers les villes de province, notamment dans l’Artibonite afin de contribuer à un bon environnement scolaire.

Le ministre Nesmy MANIGAT, président du Conseil, dit avoir pris note des propositions et promet de les partager avec le gouvernement pour le suivi des dispositions qui seront adoptées.

Pour sa part, le directeur général de l’ONAPE a salué la disponibilité et l’engagement des membres du Conseil en cette période difficile.

En marge de cette rencontre, une autre réunion extraordinaire est prévue pour le mercredi 21 septembre 2022, en vue de poursuivre les échanges et proposer un plan d’action. Le ministre en a profité pour informer qu’une plateforme d’échange entre tous les acteurs du secteur est en train d’être mise en place, afin de recevoir les doléances et agir à temps pour anticiper les dérapages, identifier les solutions aux problèmes existants sur le terrain.

Suivez-nous sur

Facebook