INSÉCURITÉ

« Noël en Haïti : Lueur d’Espoir au Cœur d’un Désespoir Profond »

ONM

Cette année, Haïti se trouve immergé dans une réalité sombre et déconcertante, où l’approche de Noël résonne avec un mélange complexe d’attentes et de réalités brutales. Dans un pays dépourvu de leadership, de sapins scintillants, d’abondance financière, d’électricité fiable, et rongé par l’insalubrité, les déchets, l’insécurité, les gangs armés, et l’absence criante d’infrastructures éducatives, la célébration de Noël se teinte d’une poignante tristesse.

Haïti, une nation déchirée par des années d’instabilité politique, économique et sociale, se trouve à la croisée des chemins, cherchant une voie vers un avenir plus prometteur. Les sapins de Noël, symboles de festivités et d’unité, sont absents, remplacés par le vide symbolique qui caractérise la situation actuelle. L’argent, véhicule de bien des espoirs pendant la période festive, fait cruellement défaut, plongeant de nombreux foyers dans une précarité alarmante.

L’électricité, souvent capricieuse même en temps normal, laisse les rues dans l’obscurité, soulignant les défis énergétiques auxquels le pays est confronté. Les rues, plutôt que d’être ornées de lumières festives, sont parsemées de détritus, révélant le défi perpétuel de la gestion des déchets dans un environnement aux ressources limitées.

Le tissu social est marqué par l’insécurité omniprésente et les gangs armés qui sévissent, jetant une ombre sur les festivités. Noël devient ainsi une période où les familles hésitent à sortir, craignant pour leur sécurité dans un environnement de plus en plus volatile.

Les écoles et universités, qui devraient être des bastions d’espoir et de progrès, sont souvent absentes ou en état de délabrement, laissant les jeunes sans accès à une éducation stable. L’avenir des générations futures semble compromis dans cette réalité difficile, où l’éducation devrait être la clé du progrès.

Toutefois, au cœur de cet enfer, persiste une lueur d’espoir. Les Haïtiens, résilients et créatifs, trouvent des moyens de célébrer malgré les défis. La solidarité entre les communautés devient un baume pour les blessures infligées par les épreuves. Alors que le tableau est sombre, il révèle également une détermination farouche à surmonter les obstacles, à bâtir un avenir meilleur.

La Noël espérée en Haïti cette année, se dessine comme un appel à la résilience, à la solidarité, et à la recherche de solutions pour un avenir plus radieux. C’est dans ces moments difficiles que la véritable essence de la fête peut émerger, offrant un répit éphémère aux défis persistants qui jalonnent le chemin de cette nation courageuse.

 

Désiré Lucien

Recrutement DINEPA
Le Filet Info Le Filet Info souhaite vous envoyer des notifications.
Dismiss
Allow Notifications