ACTUALITES

Les membres du CEP contestent la décision du PM Ariel Henry

Les membres du Conseil Electoral Provisoire jugent illégal l’arrêté pris par le premier ministre Ariel Henry mettant fin à leurs services. Ils menacent de saisir les instances judiciaire et administrative en vue d’obtenir l’annulation de cet arrêté .

 

 » Le prétentu arrêté pris par le chef du gouvernement par intérim ne nous concerne pas puisque celui-ci est contraire aux prescrits de l’arrêté du 14 septembre 2020 nommant les membres du dit conseil. Cet arrêté pris par un président ne peut être révoqué que par un autre président  » précise une note de contestation du CEP mis en place par l’ex président Jovenel Moïse.

 

Les conseillés électoraux soulignent que l’arrêté du 5 juillet 2021 fait injonction au Premier Ministre d’accompagner le Conseil Electoral Provisoire dans l’accomplissement du processus électoral  » lit-on dans ce communiqué portant la signature de la vice-présidente du CEP, Esperancia CESAR.

Suivez-nous sur

Facebook