INSÉCURITÉ

Le puissant chef du gang de Piâtre lynché par la population 

ONM

Très connu pour ses actes de terreur, le redoutable chef du gang de Piâtre a été tué le samedi 13 janvier 2024 par des membres de la population civile à Montrouis, département de l’Artibonite. Le corps sans vie de « Ti Bòkò » a été brulé après avoir été décapité par des protestataires.

« Ti Bòkò » a été exécuté dans la localité Jalousie, commune de Montrouis. Le redoutable chef de gang a été pris au dépourvu au moment où il se rendait chez l’une de ses concubines, selon les informations rapportées par des membres de la population civile.