POLITIQUE

Le président du sénat de la République Joseph Lambert poursuit sa quête pour la prise du pouvoir

Bon nombre de secteurs vitaux du pays  ont déjà manifesté publiquement leur soutien à l’animal politique,  notamment une frange de la classe politique ,des organisations de  la société civile et  la majorité des  parlementaires en fonction. Le sénateur  Joseph Lambert qui ne veut pas laisser passer cette occasion idéale ,multiplie ses contacts et augmente sa stratégie politique après la mort de Jovenel Moïse.  L’ élu du sud-est qui salut la position d’ une partie de la classe politique ainsi que des organisations de la société civile dit attendre toutefois le point de vue des autres secteurs autour de son choix comme président provisoire. Une position partagée par la communauté internationale lors d’ une rencontre tenue hier à  en croire le parlementaire.
Depuis la mort de l’ ex patron de la compagnie Agritrans ,le palais national est de plus en plus convoité .On assiste à un conflit ouvert entre les premiers ministres ai et nommé respectivement Claude Joseph et Ariel Henry.  Ils veulent tous deux accaparer à tout prix la magistrature suprême du pays .Nous sommes face à une situation exceptionnelle puisqu’ aucune institution tenue à trancher dans une pareille situation n’est effective . Des hommes de lois parlent même de désert juridique.

Suivez-nous sur

Facebook