Culture

 Le poète Witensky Lauvince reçoit une mention spéciale du concours Matiah Eckhard

Le Filet Info – Qui est Witensky Lauvince ?

Je suis Witensky LAUVINCE, connu aussi du public sous le pseudonyme « Le Scribe », et j’ai pris racines à Léogâne, un 29 décembre. Ma mère, une femme arc-en-ciel, se nomme Solaine Point-du-Jour et mon père, mon héros, Wensky Lauvince. J’ai vécu mes douze premières années dans ma ville natale dans l’univers tendre de ma grand-mère paternelle, où j’ai commencé ma scolarité à l’école des Frères Louis Borno. Ensuite, j’ai fait le grand saut fatal vers Port-au-Prince pour continuer mes études à l’Institution Saint-Louis de Gonzague. Après la philo, j’ai opté pour une formation en Droit tout en étant extrêmement intéressé à la communication. J’ai suivi une formation à distance avec l’Université de Pennsylvanie sur le journalisme et je souhaite, plus tard, poursuivre des études en lettres.

De 2017 à aujourd’hui, j’ai prêté ma plume comme rédacteur à divers médias en ligne qui ont publié mes articles tels Balistrad, AyitiEvent, Yogann Magazine où le plus souvent j’ai également exercé le rôle de correcteur.

Le Filet Info- Parlez-nous du prix…

 

Witensky Lauvince:Le Prix Matiah Eckhard est un concours de poésie ouvert aux jeunes de 12 à 25 ans, organisé par l’association Euromédia Communication en France. S’adressant aux amoureux de la lecture et de l’écriture du monde entier, il est dédié à la mémoire de Matiah Eckhard, jeune poète et musicien disparu à l’âge de 19 ans.

Le Filet Info- Comment avez-vous vécu les différentes étapes du concours ?

Witensky Lauvince:Contrairement à d’autres concours, il n’y a pas eu de présélection. Les résultats ont été communiqués ce 16 mai alors que les poèmes ont été soumis en mars. L’attente a été quand même quelque peu longue et stressante, vu qu’il s’agit d’un concours.

Le Filet Info:Cela vous dit quoi d’être le seul Haïtien de la liste ?

Witensky Lauvince:J’ai été évidemment ravi d’apprendre la nouvelle. J’avais presqu’oublié avoir soumis un poème. J’ai reçu le mail ce matin avec effusion de joie et pas peu fier. Et lorsque j’ai remarqué que j’étais le seul Haïtien qui y figurait, cela a doublé mon plaisir. Je me suis dit qu’il y aura toujours un Haïtien quelque part pour rappeler quelle terre a produit ceux que nous savons.

Le Filet Info- Avec quel sentiment avez-vous remporté ce prix ?

Witensky Lauvince:Il est vrai que je n’ai pas eu le premier prix mais recevoir une mention spéciale du jury est également le signe de reconnaissance d’un bon travail. Se voir attribuer cette mention par un jury international parmi toutes ces plumes qui viennent de divers horizons, ça dit quand même quelque chose. Je suis heureux de voir que la voix de ma poésie a pu traverse d’autres frontières et toucher d’autres cœurs.

Le Filet Info

Witensky Lauvince:Quel regard portez-vous sur la littérature haïtienne contemporaine ?

Il est évident que la littérature haïtienne contemporaine se porte plutôt bien, considérant toutes ces belles têtes qui la font rayonner partout dans le monde. Évidemment, tout n’est pas rose mais elle regorge de promesses. Il y a également cette jeune génération talentueuse, pétulante qui nous nourrit de beaucoup d’espoir. Je crois que les siècles à venir auront un bon témoignage d’elle.

Le Filet Info

7- Autres projets à venir ?

Witensky Lauvince:Pratiquer sans répit le culte de l’humanité, distribuer énergie à toute âme en manque sur mon chemin, laisser ma part de lumière prendre toute la place, continuer à porter haut le verbe. J’ai un recueil de poèmes (lauréat Prix Amaranthe 2021) qui doit paraître bientôt et je travaille également sur un recueil de nouvelles avec d’autres mains. Avec Atelier Solèy, une association que j’ai créée avec Ange Dany JOSEPH, les projets sont plutôt prometteurs et vous le saurez à temps.

Le Filet Info

Witensky Lauvince:Vos derniers mots

À la jeunesse de mon pays. Construisez-vous, formez-vous

Le filet Info- Merci Lauvince d’être confié à nous.

Witensky Lauvince- Merci à vous !

Suivez-nous sur

Facebook