INSÉCURITÉ

Le DG de la PNH tente de remobiliser ses troupes

Des policiers sont toujours en colère contre l'assassinat en série de leurs frères d'armes à Métivier et Liancourt. Près d'une semaine après ces deux drames, des agents de la Police Nationale d'Haïti semblent être dans l'incapacité de digérer le décès de ces policiers. En conférence de presse, le directeur général de la PNH a annoncé une opération baptisée Tornade 1. Une annonce qui n'arrive pas a effrayer les bandits car, deux jours après cette annonce, les membres du gang de Vitelhomme ont démoli le sous-commissariat de Pernier. Et la base Grand GRIF qui a assassiné 7 policiers en un seul jour, continue de tourner en dérision les forces de l'ordre.

 

Le DG de la PNH tente de remobiliser ses troupes

En dépit du déploiement des agents de la SWAT Team au bas de l'Artibonite, les corps sans vie des policiers tués puis humiliés, sont toujours entre les mains des bandits armés. Des policiers réclament désespérément les corps de leurs frères d'armes, ainsi que leurs parents. Le DG de l'institution tente de les rassurer. Il les invite à se mettre ensemble en vue de donner une réponse proportionnelle aux bandits. Frantz Elbé a fait cette déclaration hier dimanche lors d'une visite au commissariat de Pétion-ville, au cours de laquelle, il a présenté ses sympathies aux policiers affectés à ce commissariat et aux parents des policiers tués à Métivier.

Suivez-nous sur

Facebook