ACTUALITES

Le  département du Sud dispose désormais d’une Station de Traitement des Eaux Usées et Boues de Vidange 

La Direction Nationale de l’Eau Potable et de l’Assainissement a procédé hier mercredi 15 décembre 2021, à l’inauguration de la Station de Traitement des Eaux Usées et de Boues de Vidange à Fonfrède, aux Cayes.Le  département du Sud dispose désormais d'une Station de Traitement des Eaux Usées et Boues de Vidange Cette initiative vise à combattre la défécation à l’air libre, source de contamination susceptible de provoquer des maladies d’origine hydrique, informe le directeur général de la DINEPA. Guito Édouard ambitionne de diminuer le niveau de défécation à l’air libre dans le pays, en la faisant passer de 25% à 2%, soit le seuil existant dans l’Amérique Latine et les Caraïbes.

La station de traitement des eaux usées et boues de vidange des Cayes utilise un système de traitement écologique du nom de lagunage, un processus d’ épuration des eaux usées qui repose sur l’ équilibre biologique d’une succession de bassins ( bassin de décantation, anaérobie, facultatif et de maturation).

Il s’agit d’empêcher la pollution des nappes phréatiques et de protéger la santé des citoyens et l’environnement. Cette initiative prend en compte la valorisation du métier de vidangeur, d’ailleurs 7 entreprises spécialisées dans la vidange d’excréments sont en passe d’être reconnues, selon la responsable de la direction d’assainissement à la DINEPA, Edwige Petit.

La station de Fonfrède doit desservir les communes de Cayes, Camp-Perrin, Cavaillon, Torbeck, Chantal, Saint Jean et Port-Salut. Ce projet a débuté en 2012, il bénéficie de l’appui financier de la Banque Interaméricaine de Développement ( BID), la Banque Mondiale et l’Agence Américaine d’Aide au Développement (USAID).

La mise en place d’autres stations similaires est prévue dans d’autres départements du pays dont le Nord, à Limonade. La station de Titanyen qui a connue des contraintes est en cours d’exécution, celle de Morne à cabri (à Saint Marc) doit être opérationnelle sous peu selon le directeur général de la DINEPA.

Ce dernier salue l’accompagnement des bailleurs dans le cadre de la mise en œuvre des différents projets de l’institution, il plaide par ailleurs en faveur d’une contribution significative de l’administration publique.

Suivez-nous sur

Facebook