INSÉCURITÉ

Le conseil de l’ordre des avocats de Port-au-Prince conteste l’arrestation de Robenson Pierre Louis 

Le conseil de l’ordre des avocats de Port-au-Prince se dit consterné par l’arrestation du conseiller du ministre de la Justice et de la Sécurité Publique, maître Robenson Pierre Louis , suivie de sa détention au commissariat de Delmas 33 aux ordres de la Direction Centrale de la Police judiciaire. Dans une note de protestation, le conseil fait remarquer que cette décision a été prise sans la demande préalable du bâtonnier de l’ordre des avocats de Port-au-Prince, comme prévu par la loi .

 » A la suite de l’arrestation de maître Robenson Pierre Louis, une délégation du conseil conduite par la batonnière Marie Suzie Legros, s’est rendue dans les locaux de la Brigade des Affaires Financière et Économique pour constater qu’effectivement maître Robinson Pierre était retenu par la Direction Centrale de la Police Judiciaire, qui a décidé manu militari de le garder à vue  » informe la batonniére dans une lettre.

Le conseil de l’ordre des avocats de Port-au-Prince se dit préoccupé par cette situation où les droits fondamentaux d’un avocats sont bafoués, jetant aussi l’opprobre sur la corporation. Il se montre perplexe face à la célérité avec laquelle les autorités policières ont réalisé une quelconque investigation jusqu’à l’arrestation de maître Pierre Louis, alors que l’enquête sur l’assassinat du bâtonnier Dorval continue à stagner dans les tiroirs des autorités.

Suivez-nous sur

Facebook