INSÉCURITÉ

La sécurité dans les écoles au centre d’une nouvelle rencontre de haut niveau

Le ministère de l’Education nationale et de la Formation professionnelle (MENFP) informe le public en général et la communauté éducative en particulier qu’une rencontre élargie sur la problématique de la sécurité dans les écoles s’est tenue, hier jeudi 9 mars 2023, entre les autorités de la Justice, de la Sécurité publique, de la Police nationale d’Haïti, de l’Education nationale, des représentants de l’association des psychologues et les principaux acteurs du système éducatif haïtien.

Cette réunion fait suite à deux autres du même genre, organisées les 5 et 8 mars en cours, à l’initiative du titulaire du MENFP, M. Nesmy MANIGAT.

Répondant aux demandes des responsables d’organisations socio-professionnelles œuvrant en éducation, de directeurs d’écoles publiques et privées (laïques, protestantes et catholiques) et de syndicats d’enseignants, cette rencontre a permis de faire le point sur les principales préoccupations et attentes de la communauté éducative concernant le bon fonctionnement de l’école, tenant compte de la dégradation accélérée de la situation sécuritaire dans la zone métropolitaine de l’Ouest. Tous s’accordent pour demander au gouvernement des actions fortes et déterminantes en vue de contrer l’action des bandits qui veulent perturber les activités scolaires.

A cet effet, de nouvelles mesures sécuritaires sont annoncées par la ministre de la Justice et de la Sécurité publique, Mme Emmelie Prophète Milcé, visant à renforcer la présence policière dans les périmètres des écoles et dans les zones stratégiques de la zone métropolitaine de l’Ouest avec des unités spécialisées et des agents de POLITOUR et de EDUPOL.

Pour sa part, le titulaire du MENFP, le professeur Nesmy MANIGAT, a remercié Madame Milcé pour sa disponibilité et sa réponse favorable aux acteurs qui sollicitaient cette rencontre en urgence. Ayant une pensée spéciale à l’endroit de l’enseignant, Sorel Jasmin, qui a reçu une balle au cou en pleine salle classe et qui reçoit présentement des soins, Nesmy MANIGAT a réaffirmé son engagement dans cette mobilisation entamée pour le respect du droit à la vie et du droit à l’éducation.

 

Saluant la tenue de cette réunion figurant parmi les actions à entreprendre en vue rassurer la communauté éducative de la volonté des acteurs de la société civile et du gouvernement de défendre le droit fondamental à l’éducation pour nos enfants, le ministre MANIGAT invite les partenaires à rester mobilisés dans le but de favoriser un cadre approprié au processus d’enseignement apprentissage.

 

Déroulée en présentiel et en mode virtuel, la rencontre s’est tenue, entre autres, en présence du Directeur général de l’ONAPE, Dr Hervé Boursiquot, et du directeur de cabinet du ministre MANIGAT, Dr. Jacques Abraham

 

 

Suivez-nous sur

Facebook