ACTUALITES

La réouverture des classes, prévue pour le 4 octobre dans le grand Sud est dans l’impasse 

Annoncée pour le 4 octobre 2021 par le Ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle, la réouverture officielle des classes dans le grand Sud est dans l’impasse, selon le coordonnateur de l’Union des Parents d’Elèves Progressistes Haitiens dans la Grand-anse.

 

La réouverture des classes, prévue pour le 4 octobre dans le grand Sud est dans l'impasse 

Jacksorne Joseph reproche les autorités étatiques qui, dit-il n’ont adopté aucune disposition pour faciliter la reprise des activités scolaires le 4 octobre.

 

Le coordonnateur de l’UPEPH dans la Grand-anse révèle que jusqu’à date aucune disposition n’est encore prise par les autorités éducatives en ce qui attrait aux préparatifs pour la rentrée scolaire dans la Grand-anse.

 » Les préparatifs sont pratiquement au point mort dans plusieurs communes de la Grand-anse notamment Pestel, Corail , Beaumont, Duchity, Marfranc,Chambellan, Masseline et Dame-Marie .L’ UNICEF est la seule entité qui a donné 120 kits scolaires pour les écoles préscolaires « , informe le syndicaliste. Certaines institutions dont Ortin Cius Merlin , Catherine Flon et Pressoir Gérôme, qui devraient accueillir des milliers d’élèves, sont abandonnés. Parents et professeurs ont tout perdu lors du séisme du 14 août, ils sont livrés à eux mêmes. D’ ailleurs ils sont encore dans des abris provisoires, se plaint le coordonnateur de l’UPEPH dans la Grand-anse .

 

Jacksorne Joseph révèle que plusieurs espaces scolaires qui devraient recevoir les élèves sont toujours occupés par des rescapés du séisme du 14 août.

 

Dans le département du Sud le constat n’est pas trop différent. Pour faciliter la rentrée des classes dans les régions affectées par le séisme, le premier ministre Ariel Henry avait annoncé l’installation de structures préfabriquées et promis des mesures d’accompagnement en faveur des élèves, parents et professeurs, ce qui jusqu’à date reste à l’état de promesse .

 

Rappelons que le Ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP) a fait état de 266 écoles publiques et privées ayant été endommagées par le séisme de magnitude 7.2 qui a frappé le Grand Sud le 14 août dernier.

Suivez-nous sur

Facebook