INSÉCURITÉ

Incendie et pillage au marché Salomon

ONM

A la suite des assauts des individus armés, hier mercredi 6 mars 2024, le Marché Salomon donne l’aspect d’un espace après guerre. Des dépôts pillés, le sous-commissariat de ce centre commercial incendié, ainsi qu’un véhicule appartenant à l’institution policière.

Des agents de la Police Nationale d’Haïti qui montaient la garde, ont pris la poudre d’escampette. Commerçants et résidents ont vécu l’enfer. Ils couraient dans toutes les directions, appelant désespérément à l’aide des autorités.

Les bandits ont non seulement incendié le Sous-commissariat, ils ont également pillé des dépôts et mis le feu dans des voitures garées sur la place Carl Bouard, située à proximité du marché.

Le pays est sans gouvernail, Ariel Henri est en difficulté en terre étrangère, les bandits sont aux commandes. Ils transforment le pays en un véritable enfer, ils facilitent l’évasion de criminels notoires et attaquent des institutions étatiques.

La communauté internationale tourne en rond, l’opposition politique peine à trouver une vraie alternative. Entre temps, les bandits se regroupent, le pouvoir de facto est à genoux.