ACTUALITES

Haïti/Santé : la consommation de croquettes pour chats, une nouvelle pratique adoptée par des jeunes filles haïtiennes 

Vendues comme de petits pains dans des marchés publics, les croquettes pour chats communément appelées « manje mimi » servent depuis quelques jours, de protéines pour certaines jeunes filles haïtiennes, obstinées à l’idée de grossir pour se faire remarquer. Elles s’adonnent à la consommation de cette nourriture destinée aux chats sans tenir compte des conséquences que cela peut occasionner. Le lait est le principal ingrédient utilisé par les consommateurs de ce produit, en guise de complément.

 

Haïti/Santé : la consommation de croquettes pour chats, une nouvelle pratique adoptée par des jeunes filles haïtiennes 

Cette pratique très répandue peut entraîner des conséquences néfastes sur l’organisme selon le président de l’Association des Pharmaciens d’Haïti, le docteur Jean Pierre Hugues qui intervenait dans la matinée de ce lundi, au journal Première Occasion de Radio Caraïbes. « Cette nourriture n’est pas  adaptée à l’organisme humain mais à celui du chat, elle contient des matières grasses qui  provoquent une augmentation de poids ainsi que trois acides aminés qui s’adaptent uniquement au système du chat. Elle renferme une quantité élevée de taurine, susceptible de provoquer des palpitations et troubles digestifs chez la personne qui en consomme », déclarations du docteur Jean Pierre Hugues.

Ce dernier informe par ailleurs qu’une personne diabétique qui consomme cette nourriture peut être décédée d’un moment à l’autre. D’ailleurs un décès est déjà signalé dans le camp des consommateurs de ce produit. Le président de l’APH invite les jeunes filles à divorcer de cette pratique. Des observateurs voient en cette attitude, un manque de formation et d’estime de soi.

Suivez-nous sur

Facebook