ACTUALITES

Haïti/Protestation: le département de l’Artibonite n’entend pas lâcher prise la mobilisation contre le PM Ariel Henry

Plusieurs milliers de citoyens et citoyennes ont foulé le macadam hier lundi 3 Octobre 2022, pour contraindre le premier ministre de facto Ariel Henry et ses acolytes à remettre le tablier. Ces protestataires continuent d’appeler le gouvernement à faire marche arrière sur sa décision visant à ajuster le prix des produits pétroliers à la pompe.

Ils soulignent que cette mesure a des effets néfastes sur toutes les activités.
Ces manifestants qui ont sillonné plusieurs rues de la ville des Gonaïves, entendent poursuivre les mouvements de protestation déclenchés depuis plusieurs semaines, tant que le neurochirurgien reste accrocher à ce poste.

Haïti/Protestation: le département de l'Artibonite n'entend pas lâcher prise la mobilisation contre le PM Ariel Henry

Parallèlement un groupe de marchands ( détaillants) avec le support des responsables d’organisations politiques telles que MORELIM, TANBOU PALE, LAKAY et le syndicat du secteur des motards, ont gagné les rues dans la cité de Nissage Saget pour demander à l’équipe gouvernementale dirigée par le natif de la commune de Petite Rivière de l’Artibonite, Ariel Henry de jetter l’éponge.
Selon eux, la situation que traverse le pays sur le plan sécuritaire et économique est calamiteuse.

Ils évoquent la cherté de la vie, la rareté de carburant et le climat d’insécurité qui constituent le quotidien de la population. Il faut signaler que les portes des institutions publiques sont verrouillées à l’exception de la mairie de Saint Marc, avec la présence des agents de la Police Nationale d’Haiti (PNH) qui étaient dans les parades.
Les banques commerciales, les entreprises privées et le secteur informel ont fonctionné comme d’habitude.

Suivez-nous sur

Facebook