INSÉCURITÉ

Haïti/Protestation: encore du sang dans le cadre des mouvements de protestation

Deux personnes ont été tuées par balles à Port-au-Prince, au cours de la journée de protestation du mardi 13 septembre. Il s’agit d’une femme enceinte et d’un militant politique.

Le militant Grégory ainsi connu a reçu une balle dans la tête à Delmas 17, alors que Misterline Charles la femme enceinte a été tuée à Delmas 3. Les protestataires accusent des agents de la Police Nationale d’Haïti comme auteurs de cet acte.

Haïti/Protestation: encore du sang dans le cadre des mouvements de protestation
Suivez-nous sur

Facebook