POLITIQUE

Haïti/Politique :La Fédération Protestante se retire de l’accord de Montana

La FPH a adressé une correspondance au Bureau de Suivi de l’Accord de Montana (BSA) hier lundi 8 août, Lefilet info vous propose de lire la teneur de cette correspondance adressée au BSA

La Fédération Protestante d’Haïti, organe de représentation des Cultes Réformés en Haïti, félicite les membres du Bureau de Suivi de l’Accord Montana qui n’ont jamais cessé, pendant plusieurs
mois, de livrer historiquement une bataille rude et sans prix, afin de proposer à la nation haïtienne enlisée dans une crise aigue, une altemative conséquente issue d’un dialogue inter-haïtien.
Néanmoins,
– Considérant que le 20 septembre 2021,la Coalition des Acteurs de la Société Civile (CASC) et la FPH se sont mises d’accord pour chercher une solution haitienne à ladite crise ;
– Considérant que la CASC a évolué et est arrivée à préparer un accord communément appelé
« Accord Montana », dûment signé par plusieurs acteurs ;
– Considérant la tendance polémique croissante générée par la pluralité des accords actuellement
en présence;
– Considérant l’urgence de mettre le pays sur les rails de la stabilité afin de soulager le peuple
haïtien submergé par une situation intenable dont particulièrement, I’inflation et l’insécurité;
– Considdrant qu’un niveau acceptable d’entente nationale entre les différentes structures politiques et les membres de la société civile se révèle indispensable dans la création des conditions
minimales favorables qui puissent conduire à l’organisation des élections, qui constituent l’aune
de la démocratie, en vue du retour à I’ordre constitutionnel et la stabilité ;
– Considérant le retard pris par l’accord de Montana pour garantir l’harmonisation dans la ligne de sa raison d’être;

Considérant le retard pris par I’accord de Montana pour garantir l’harmonisation dans la ligne de sa
raison d’être ;
– Considérant I’obligation de la FPH de se positionner comme médiateur entre les protagonistes ;
La FPH se voit dans I’obligation d’annoncer son retrait de I’Accord de Montana, en optant
pour un plus large consensus, en vue du salut de la nation.

Espérant que cette décision n’enlève aucunement la volonté suprême chez I’un comme chez l’autre, de travailler encore dans l’amélioration du sort de la patrie commune, la FPH prie audit
Bureau d’agréer ses salutations patriotiques.

Suivez-nous sur

Facebook