INSÉCURITÉ

Haïti/Insécurité : région Est de Port-au-Prince, un nouveau territoire perdu

ONM

La région Est du département de l’Ouest d’Haïti qui conduit vers la République Dominicaine, est en train d’être transformée en territoire perdu. A noter que cette zone est une zone stratégique en matière de relations binationales, entre Haïti et la République Dominicaine. C’est une zone hautement stratégique pour le secteur commercial du pays. La douane de Malpasse joue un rôle extrêmement important en matière de recette fiscale pour le pays. D’ailleurs, c’est le point focal de l’alimentation du commerce informel de Port -au-prince.

L’invasion des 400 Mawozo était prévisible, mais l’État haïtien n’a rien fait pour empêcher une telle situation.

Effectivement, depuis le weekend du 14 décembre, les gangs armés ont tout fait pour établir leur base au niveau du centre ville de Ganthier, spécialement au sein du Commissariat de la zone.

Malgré les ripostes des Policiers notamment les agents de la Poli-Front pour empêcher aux membres du gang 400 Marozo d’avancer vers le bouc de Ganthier, ils arrivent à contourner la zone pour s’établir dans les voisinages qui étaient déjà contrôlés par des gangs armés.

L’enjeu est de taille au niveau de la zone de Ganthier. Non seulement, c’est une route internationale qui conduit à la République Dominicaine, mais aussi c’est une zone frontalière très fragile, par rapport à la perméabilité de la zone vers la montagne et aussi à cause du Lac Azueï que les trafiquants de drogue et des contrebandiers utilisent couramment pour faire passer leurs marchandises et produits illicites.

Par rapport à ce cas de figure, l’État haïtien et la République Dominicaine doivent mettre ensemble un task force pour empêcher l’établissement des gangs au niveau de Ganthier. D’ailleurs, une bonne partie de la population a déjà pris la fuite pour se réfugier à Fond Parisien et dans d’autres zones avoisinantes.

Il faut dire que l’axe routier occupé par le gangs 400 Mawozo rend inaccessible 3 communes importantes dans cette région, à savoir la commune de Croix des bouquets,Thomazeau et Ganthier.

Si effectivement, on laisse agir les gangs armés au niveau de Ganthier, il y aura des incidences diplomatiques et commerciales graves entre Haïti et la République Dominicaine. D’autant que le président Dominicain, Luis Abinader voit toujours Haïti comme une menace pour la sécurité de son pays.

Ulysse Jean Chenet