ACTUALITES

Haïti-insécurité : la semaine de terreur 

9 personnes kidnappées et 4 assassinées en seulement huit jours. L’insécurité a défrayé la chronique, au cours de la semaine du 4 au 11 septembre.

En effet, le samedi 4 et le dimanche 5 septembre, trois personnes ont été enlevées dont deux dans la commune de Gressier et l’autre à Port -au Prince. Parmi ces trois personnes, on retrouve les cousins Hudson Fulgence et Verno Fulgence qui sont toujours entre les mains des ravisseurs. Ce même dimanche, une fusillade à Delmas 45 a fait un mort et 3 blessés.

Haïti-insécurité : la semaine de terreur 

 

Lundi 06 septembre, triste journée pour le secteur privé des affaires, suite à la nouvelle de l’enlèvement du directeur de succursale de la Capital Bank, Bernard Cameau. L’ homme d’affaire a été kidnappé aux environs de 8h30 du matin à l’angle de la rue des miracles et Pétion. Entre-temps, ce jour là, Théodore un jeune garçon de 24 ans a été kidnappé, et les malfrats réclament 800 mille dollars contre sa libération.

 

Au cours de la journée du 6 septembre, le secteur religieux a été touché de plein fouet par l’insécurité. Des individus armés non identifiés ont assassiné le curé de la paroisse notre Dame de la Merci de Robillard, une localité de la commune de La plaine du Nord. Le révérend Père André Sylvestre a rendu l’ âme à l’hôpital Justinien, au Cap Haïtien.

 

Mardi 07 septembre 2021, Rocheline Louis Bénêche, la femme du docteur Martial Bénêche a été séquestrée. Madame Bénêche a été prise de force, non loin de l’hôpital de l’ Université d’État d’ Haïti. La famille de la victime a versé une forte somme d’argent en guise de rançon.

 

Les opérations des bandits se sont poursuivis, le mercredi 08 septembre 2021. La machine infernale di kidnapping a emporté sur son parcours, Marie Ange Beril, cadre de l’hôpital « Nos petits frères et soeurs ». En signe de protestation, l’institution a fermé ses portes.

 

Au cours de cette même journée, Clarens Joseph, 52 ans, lui aussi a été Victime. Les ravisseurs demandent 800 mille dollars américains pour la tête de cet homme enlevé à Martissant.

 

Alors que la nouvelle de l’enlèvement de Monsieur Bernard Cameau alimentait encore les conversations dans le secteur des affaires, jeudi 09 septembre les nouveaux maîtres de la République ont encore frappé et cette fois, beaucoup plus fort. Ils ont abattu froidement le président de l’Association des Exportateurs de Mangues, Jose Pablo Sylvain, également vice-président de l’Association Nationale des Propriétaires de Stations Service (ANAPROSS) à Santo 17, commune de la Croix-des-Bouquets. La victime a été exécutée au volant de sa voiture, après avoir osé résister à une tentative d’enlèvement. Au cours de cette même journée, un jeune garçon a été tué à l’arme blanche.

 

Vendredi 10 septembre, Lara Théard Nazon, belle-fille du Premier Ministre Ariel Henry, chirurgienne de profession et fille du Dr. Alix Nazon, a été enlevée, à Pétion-Ville ( département de l’Ouest).

 

Cette histoire accablante reflète le drame que vit la société haïtienne depuis tantôt 2 ans. Cette revue n’est pas exhaustive, car certaines familles par peur, décident de ne pas relater certains cas d’enlèvements dont elles sont victimes. Malheureusement ces kidnappings spectaculaires n’arrivent pas encore à convaincre les autorités soit de leur incompétence, soit de la nécessité à faire revenir une certaine paix dans le pays. Trop occupées à lutter pour le pouvoir, elles n’ont pas mieux que des promesses à offrir à une population assoiffée de justice.

Réginald Rémy

[email protected]

Suivez-nous sur

Facebook