POLITIQUE

Haïti-Crise: le président élu de l’accord de Montana, Fritz Alphonse Jean continue de prôner un consensus national

Le président élu de l’accord de Montana  , l’économiste Fritz Alphonse Jean dénonce ce qu’il appelle une campagne d’intoxication visant à faire échec à la mise en œuvre d’une transition de rupture. L’ancien gouverneur de la Banque de la République d’Haïti se dit accroché à l’accord du 30 août ainsi que les trois entités de cet accord à savoir le Forum des Partis Politiques, le Forum de la Société Civile et le Conseil National de Transition.

Le président élu de l’accord de Montana  dit n’être pas au courant de l’éventuelle signature d’un soi-disant accord. « Nou kontinye ap travay san kanpe ak 3 antite Montana yo ak tout lòt sektè nan peyi a, nan dyaspora a ak kominote entèsyonal la, jiskaske nou jwenn yon konsansis sifizan ki ka pèmèt nou kòmanse leve chay sa a ak eritaj tèt chaje sa a », lit-on dans un communiqué rendu public par le bureau de communication du président élu de l’accord de Montana, daté du 4 octobre 2022.

Haïti-Crise: le président élu de l'accord de Montana, Fritz Alphonse Jean continue de prôner un consensus national
Suivez-nous sur

Facebook