INSÉCURITÉ

Haïti-Crise: la fête patronale de Saint Jérôme n’a pas réuni la grande foule en raison de l’insécurité

Lors d’une cérémonie religieuse tenue en la paroisse de Petite Rivière de l’Artibonite ce vendredi 30 Septembre 2022, les habitants de cette commune ont fêté Saint Jérôme leur Saint patron, dans un contexte particulier cette année en raison de l’insécurité qui prévaut dans cette commune depuis plusieurs années, avec la présence des groupes armés de la base GRAN GRIF et Nan Palmis qui continuent d’imposer leur loi, obligeant des gens à fuir leurs localités respectives.

Le conseil intérimaire s’est fait représenter par le directeur de la mairie de cette commune Fédrick Pierre Louis, assisté des autorités judiciaires jouant la fonction de juge de paix et suppléant qui répondent aux noms de Pergham Noreus et Méréus Dorsilmé, à cette messe présidée par le révérend Père Emmanuel Dorvil venant des Gonaïves et d’une douzaine de prêtres catholiques.

Haïti-Crise: la fête patronale de Saint Jérôme n'a pas réuni la grande foule en raison de l'insécurité

Dans son homélie de circonstance, le célébrant principal a déploré l’absence des pèlerins et pèlerines qui, autrefois participaient en foule. Toutefois la situation d’insécurité qui règne dans le pays, la cherté de la vie et la rareté de carburant les empêche d’être présents.

Des riverains de la commune ont profité de cet instant pour lancer un appel pressant aux autorités judiciaires et policières afin d’éradiquer les groupes armés qui sèment la terreur dans diverses régions du Bas Artibonite sous leur regard passif.

Il faut signaler que le locataire de la primature, Ariel Henry, originaire de cette commune a également été absent contrairement à l’année dernière.

 

 

Nixon Déneus

Suivez-nous sur

Facebook