POLITIQUE

Haïti-Crise: des entités politiques de l’opposition en discussion avec le gouvernement autour de la crise 

Signataires d’accord et partis politiques de l’opposition ont publié le 25 octobre écoulé une déclaration priorisant un compromis historique à travers des pourparlers, pour sortir le pays de la crise. Ce document a été paraphé par les représentants des accords PEN, Louisiane , PHTK et alliés.

Des dirigeants de ces structures ont fait savoir que ces pourparlers visent à trouver un compromis capable de garantir la protection des vies et des biens dans le pays.Dans ce document, les acteurs se disent vivement préoccupés par la dégradation accélérée de la situation générale du pays et par les souffrances que cela impose à une population privée des services essentiels à son existence, son bien-être et son émancipation. Ils plaident en faveur d’un élan patriotique, avec le souci de privilégier les intérêts supérieurs de la Nation, en dehors de toutes considérations partisanes et de tout esprit de sauvegarde des intérêts particuliers ou des droits indûment acquis.

Le président du Parti Haïtien Tèt Kale, Liné Balthazar informe que des discussions continuent de se dérouler de manière informelle entre les protagonistes. L’ancien parlementaire a fait savoir que ces pourparlers ont pris une autre tournure après la demande du gouvernement d’une assistance sécuritaire internationale ce qui nous interpelle en tant que responsables politiques.

« Nous avons donc intensifié les échanges. Et c’est ce qui a débouché sur la publication de cette note. Nous faisons état des discussions en cours depuis un certain temps, sur la nécessité de les formaliser afin de déboucher sur un grand compromis pour résoudre la crise politique, économique et sociale », laisse entendre le leader du PHTK.

Suivez-nous sur

Facebook