INSÉCURITÉ

Haïti/Criminalité : l’OCNH publie son deuxième rapport mensuel sur les cas d’homicide pour la période allant du premier au 30 juillet

L’Organisation des Citoyens pour une Nouvelle Haïti dit avoir recensé 49 morts part balle ou à l’arme blanche, dont deux agents de la Police Nationale d’Haïti pour la période allant du premier au 30 juillet 2022. Ce rapport concerne la région métropolitaine de Port-au-Prince (à l’exception de Cité Soleil) et le département de l’Artibonite.

 

L’ organisation de défense des droits humains précise que la baisse des cas observée dans ce rapport pour le mois de juillet comparativement au mois de juin, ne traduit nullement une amélioration de la situation sécuritaire du pays. Elle traduit de préférence une incapacité matérielle des équipes de monitoring de l’organisation pour accéder à certaines zones de conflit les plus touchées depuis le début du mois de juillet notamment Cité Soleil.

 

L’OCNH se dit particulièrement consternée par la violence inouïe armée due aux affrontements des gangs ayant terrorisé les citoyens de Cité Soleil pendant le mois de juillet. L’organisation déplore par ailleurs le fait que l’État peine à se mettre à la hauteur de la situation en dépit des recommandations faites aux autorités compétentes, les invitant à adopter des mesures urgentes de sécurité afin d’améliorer le sort de la population livrée à elle-même face à la violence des gangs armés.

Suivez-nous sur

Facebook