INSÉCURITÉ

Haïti-Criminalité: la machine infernale de l’insécurité continue de faire des victimes

Pas un jour sans un cas d’assassinat en Haïti, la nouvelle victime a été repérée hier samedi premier octobre à Fontamara 27. Il s’agit de Rémonica Jean Félix, une jeune fille âgée de 20 ans. Elle a été tuée d’une balle perdue au moment où elle se trouvait à la Rue Blaise. Rémonica Jean Félix a été victime des affrontements armés entre les gangs rivaux, à l’entrée sud de la capitale haïtienne.

Des cas d’assassinat liés à des balles perdues sont très répandus dans la troisième circonscription de Port-au-Prince. Au moins une dizaine de cas sont déjà recensés durant l’année 2022, selon des résidents de la zone. Ils invitent les autorités à prendre des dispositions pour rétablir la paix dans le pays.

Haïti-Criminalité: la machine infernale de l'insécurité continue de faire des victimes
Suivez-nous sur

Facebook