ACTUALITES

Haïti/Commémoration:anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, une date marquée dans un contexte de banalisation de la vie

La Déclaration Universelle des Droits de l’Homme est célébrée ce vendredi 10 décembre 2021, en Haïti dans un triste contexte.Les droits des citoyens sont foulés aux pieds, des quartiers sont contrôlés par des hommes armés qui violent, tuent et kidnappent de paisibles citoyens sous le regard impuissant des autorités.

Aujourd’hui la liste des victimes du phénomène de l’insécurité et du kidnapping est très longue. Un rapport publié par l’organisme de défense des droits humains dénommé « Gardiens des droits humains » fait état de 2144 personnes victimes de violence pour la période allant de janvier à novembre 202, dont 935 tuées par balles, 22 à l’arme blanche et 1017 autres sont victimes d’enlèvement.

Interrogé sur le sens de la commémoration en Haïti du 73ème anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme , le co-directeur du Collectif Défenseurs plus ,Antonal Mortimé dénonce ce qu’il appelle la banalisation des droits des citoyens dans le pays. Le défenseur des droits humains déplore le contexte dans lequel Haïti commémore cette date.Il encourage les autorités à prendre des dispositions pour garantir le droit à la sécurité des citoyens.

Le co-directeur du Collectif Défenseurs Plus juge inacceptable que des groupes armés théorisent la population depuis plusieurs années sous le regard impuissant des autorités. « En tant que défenseur des droits humains ce qui se passe à Martissant me préoccupe beaucoup » déclare Antonal Mortime .

« Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits », proclame le 1er article de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme,une proclamation qui demeure un vain mot considérant que la population civile est massacrée et tuée sous le regard inactif de l’Organisation des Nations Unies et d’ autres entités oeuvrant pour le respect des droits humains droits Humains. Les cadavres des victimes sont livrés à la merci de chiens et porcs à Martissant et autres quartiers contrôlés par des bandits armés.Haïti/Commémoration:anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme, une date marquée dans un contexte de banalisation de la vie

Suivez-nous sur

Facebook