INSÉCURITÉ

Haïti/Banditisme : panique au sein de la base « Gran Grif » à la suite de la déportation de la femme du # 1 de ce groupe armé

Paniqué par la déportation de sa femme des États Unis, le numéro 1 de la base « Gran Grif »( à Savien), Luckson Élan alias général, limite désormais ses déplacements, selon les informations communiquées par Fritzson ORIUS de Pyramide FM.

Des agents de l’immigration américaine ont refoulé sur le territoire haïtien, le dimanche 30 octobre dernier, Dahana Théodore, femme de Luckson Élan ainsi que ses deux enfants, qui ont vécu pendant environ un an aux Etats Unis d’Amérique.

Les agents de l’immigration ont mis la main aux collets de la femme de Luckson Élan, Dahana Théodore au moment où elle était venue recevoir dans un bureau de transfert Western Union, une forte somme d’argent que son mari lui a envoyé. Incapable de répondre aux questions de l’agent du bureau de transfert, relatives à la provenance de cet argent et à quelle fin va t-elle l’utiliser, des poursuites ont été engagées à l’encontre de Dahana qui par la suite, a été refoulée en Haïti.

Ses deux enfants ont été déportés avec elle puisqu’elle n’a pas voulu les laisser aux Etats Unis. Arrivée chez elle en Haïti, Dahana Théodore a chassé de la maison, Carlène St Paul, concubine de son mari Luckson Élan.

Dahana Théodore vivait à Lake Worth, (West Palm Beach) Florida. Elle était rentrée aux Etats Unis en passant par le Mexique. La femme du numéro 1 de la base Gran Grif était mariée à un citoyen américain en vue de changer de statut.

Rappelons que l’immigration américaine a déjà refoulé des Etats Unis, la femme du numéro 2 de la base Gran Grif, Hyguens Noreston alias Nontwòp.

 

 

Suivez-nous sur

Facebook