INSÉCURITÉ

Haïti/Banditisme : la terreur des bandits armés occasionne de nouveaux déplacés, dans plusieurs quartiers de la commune de Pétion-ville

Des résidents de Diègue, Moulin Sable, Doco, entre autres quartiers situés dans la commune de Pétion-ville, commencent à abandonner leurs domiciles après le massacre perpétré le vendredi 10 février 2023, par des membres du gang "Kraze baryè", ayant pour chef de fil le nommé Vitelhomme Innocent.

Ce départ involontaire est survenu plus de 24 heures après le défilé des gangs armés dans ces quartiers, ayant abouti à la mort d'au moins 7 personnes.

Haïti/Banditisme : la terreur des bandits armés occasionne de nouveaux déplacés, dans plusieurs quartiers de la commune de Pétion-ville

Si certaines familles décident d'abandonner ces quartiers, d'autres par contre décident d'y rester en dépit de la terreur instaurée par des bandits dépourvus de toute humanité, puisqu'elles n'ont pas d'autres endroits où aller. Elles appellent désespérément à l'aide des autorités.

Les quartiers de Diègue, Moulin Sable et Doco, devenus aujourd'hui des zones de non droit, étaient au cours des 10 dernières années des endroits très paisibles où ils faisaient bon de vivre. Des citoyens y circulaient librement et en toute quiétude.

A présent, le phénomène de l'insécurité est partout. Ces jours-ci, il n'existe pas de quartiers huppés, encore moins de zones résidentielles pour les bandits. Ce qui se passe actuellement à Laboule12 et Fort Jacques sont des exemples incontestables.

La population se livre à elle-même, chacun attend son tour. L'espérance de vie de chaque citoyen en Haïti est moins de 24 heures renouvelables.

Suivez-nous sur

Facebook