SANTE

Épidémie de Choléra : le CADDHO craint une «hécatombe» dans les centres carcéraux 

Le Collectif des Avocats pour la Défense des Droits de l’Homme dit craindre une hécatombe dans les centres carcéraux par rapport à la réapparition de l’épidémie de de choléra. Le porte-parole du CADDHO, maître Arnel Rémy en veut pour preuve la dégradation des conditions de vie des prisonniers dans des prisons. Selon le défenseur des droits humains, de janvier à octobre, 27 détenus sont décédés au pénitencier national en raison des mauvaises conditions de détention. « La résurgence de l’épidémie de choléra risque de causer une hécatombe dans les prisons haïtiennes », croit le porte-parole du CADDHO. La santé des détenus sont précaires, ils souffrent de tuberculose, malnutrition et autres maladies infectieuses, fait remarquer l’homme de loi.

Maitre Arnel Rémy invite les autorités du Ministère de la Santé Publique et de la Population à prendre des dispositions sanitaires, en vue d’éviter l’introduction de cette maladie dans les centres carcéraux. Il demande aux autorités judiciaires de prendre des mesures pour combattre la détention préventive prolongée .

Épidémie de Choléra : le CADDHO craint une «hécatombe» dans les centres carcéraux 

Maître Arnel Rémy appelle par ailleurs à la contribution des citoyens, en vue de voler au secours des prisonniers en détresse au pénitencier national. Il encourage également d’autres organismes de défense des droits humains à emboîter le pas.

Suivez-nous sur

Facebook